Au jour 29 du confinement 2.0 de l’être confiné

J’ai appris aujourd’hui que je pourrai aller enfin au-delà du terrain du CHSLD et avaler des kilomètres en fauteuil motorisé. Je n’aurai pas besoin de mettre en œuvre le plan que j’avais échafaudé pour alerter l’opinion publique.

Interdiction de fréquenter des commerces et d’aller à la maison. Pas grave. Et je vais composer avec les autres irritants.

Le temps presse.

Novembre est le dernier mois sans entrave (quoique on ne sait jamais…) : la neige me confinera plus souvent qu’autrement au terrain, à mon petit coin sous les pins.

L’objectif était de m’oxygéner pour alimenter mon inspiration. Ça commençait à presser.

J’ai commencé l’écriture d’un nouveau roman. Titre trouvé, un titre que je ne dévoilerai pas.

Le premier chapitre est terminé, le deuxième est commencé. Puis j’ai mis en pause le temps d’établir un plan pour la suite.

Une réflexion sur “Au jour 29 du confinement 2.0 de l’être confiné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s